Matériel Médical

Matériel nécessaire au quotidien d’un patient laryngectomisé

Avec tous nos remerciements à ATOS, fournisseur du matériel pour laryngectomisés

https://www.atosmedical.fr

https://www.atosmedical.fr/product_category/laryngectomy-fr/

 

  • Implant ou prothèse phonatoire (intervention chirurgicale uniquement)
  • Une canule pour calibrer le trachéostome maintenu par un collier
  • Des filtres, appelés également : échangeur de chaleur et d’humidité (ECH) adapté, à changer quotidiennement en fonction de l’activité
  • Des adhésifs pour maintenir les ECH
  • Un protège douche afin d’éviter que l’eau ne pénètre dans la trachée
  • Accessoires nécessaires au soin : Ecouvillon, brossettes, lingettes diverses, une petite pince, une lampe de poche, sérum physiologique…
  • Un laryngophone, un vibrateur externe permettant de remplacer la vibration des cordes vocales par un appareil électronique

 

L’organisation du matériel

Qui le prescrit et quand, pour combien de temps ?

Un médecin à la sortie de l’hospitalisation. La durée varie en fonction de la prescription : de 1 jusqu’à 6 mois.

Comment le matériel arrive-t-il chez le patient ?

Le colis contenant les dispositifs médicaux est envoyé par Colissimo au domicile du patient.

Les conditions de règlement :  ce qui est à la charge du patient, remboursement ou tiers payant etc

La majorité des dispositifs est prise en charge par la sécurité sociale à la suite d’une laryngectomie totale.

La sécurité sociale impose néanmoins des quotas selon les dispositifs.

Les accessoires sont souvent à la charge du patient : ce matériel est envoyé au domicile du patient à la suite des paiements par chèque ou par carte bleue.

Personne à contacter pour informations ou en cas de problème

Les professionnels de santé ou votre fournisseur de dispositifs médicaux, en général par mail ou par SMS car le téléphone reste le dernier challenge  pour un grand nombre entre nous.

Le rôle du patient dans la fourniture du matériel

Le patient peut renouveler son matériel en demandant à son ORL, orthophoniste ou son médecin généraliste de prescrire certaines références.

Il est recommandé au patient d’être le plus observant et vigilant possible concernant ses équipements :

  • Ai-je suffisamment de matériel ?
  • Quand dois-je prendre RDV avec mon médecin pour un renouvellement d’ordonnance ?
  • Mon dispositif me convient-il ? Suis-je à l’aise avec mes équipements ?
  • Quand le patient souhaite faire évoluer son équipement, il peut en parler avec son médecin et/ou son orthophoniste.